Mode de vie minimaliste : 8 règles essentielles pour vivre mieux avec moins
Mode de vie minimaliste : 8 règles essentielles pour vivre mieux avec moins

Mode de vie minimaliste : 8 règles essentielles pour vivre mieux avec moins

Vous pourriez penser que le mode de vie minimaliste pourrait ressembler à vivre entouré de comptoirs blancs et propres avec un placard contenant à peine 2 pantalons et 4 sous-vêtements. Préjugé !

Un mode de vie minimaliste ne consiste pas à mettre tous ses biens dans un seul sac à dos, mais à se débarrasser du désordre de sa vie et à modifier son état d’esprit pour pouvoir vivre avec plus de raison et de tranquillité. Aujourd’hui, il est tellement plus facile de ranger son lieu de vie avec de simples astuces très pratiques.

Le minimalisme est la promotion intentionnelle des choses auxquelles nous attachons le plus de valeur et le retrait de tout ce qui nous en distrait.

Donc, plutôt que de vous dire comment créer la garde-robe parfaite, nous allons vous expliquer les principes de la vie minimaliste afin que vous puissiez expérimenter la douce liberté de vivre avec moins.

1. Evaluez votre espace et examinez vos priorités

Le premier pas vers un mode de vie minimaliste est de prendre du recul et d’observer. Examinez votre appartement, vos biens, votre mode de vie et votre attitude d’un point de vue objectif.

Possédez-vous plusieurs versions des mêmes objets ? Vous sentez-vous stressé à l’idée d’essayer de trouver un endroit pour ranger les couvertures que votre grand-mère a tricotées pour vous ?

Votre placard déborde-t-il de vêtements que vous ne portez jamais et dont vous ne pouvez pas garder la trace ?

Passez-vous 5 minutes dans la cuisine à chercher les bons couvercles pour vos récipients en plastique ?

Plus vous serez capable de voir les détails de votre vie à travers une caméra extérieure et objective, plus vous serez en mesure de voir clairement ce que vous voulez changer.

2. Désencombrez chaque pièce

Celle-ci va de soi. Pour vivre avec moins, il faut se débarrasser de beaucoup de choses, ce qui peut parfois sembler écrasant et impossible. La bonne nouvelle ?

Le démarrage est la partie la plus difficile.

Une fois que vous vous êtes engagé à nettoyer votre espace, le processus de désencombrement proprement dit commencera à vous sembler gérable et peut-être même amusant.

Voici comment commencer à désencombrer : commencez simplement et débarrassez-vous de tous les objets en double que vous possédez.

Ensuite, débarrassez-vous de tout ce que vous n’utilisez pas ou ne voyez pas régulièrement. La pile de magazines que vous ne lisez jamais ? Jetez-les.

Les chaussettes que vous portez environ une fois tous les deux ans ? Dites au revoir.

En fouillant dans vos affaires, concentrez-vous sur l’élimination non seulement des objets que vous n’utilisez pas, mais aussi de ceux qui n’apportent pas de joie ou de sens à votre vie.

3. Rangez les choses dont vous ne pouvez pas vous séparer

Nous possédons tous inévitablement des objets que nous chérissons mais pour lesquels nous n’avons pas de place dans notre maison. Le mode de vie minimaliste n’a pas de place pour ces objets, et les ranger peut être une excellente solution. Utilisez une boite de rangement, un panier ou un tiroir. Bref, ce que vous voulez pour ne rien laisser traîner. Des sites web comme Zodio sont spécialisés dans les rangements, profitez-en.

4. Réfléchissez avant d’acheter de nouvelles choses

L’une des principales composantes de la vie minimaliste consiste à bien réfléchir aux choses que vous achetez ou apportez chez vous.

Avant de prendre le foulard bleu poudre que vous voyez en vente dans votre boutique locale, arrêtez-vous pour vous demander pourquoi vous ressentez l’envie de l’acheter.

Avez-vous besoin d’un foulard pour vous tenir au chaud ou égayer votre garde-robe pour l’hiver ?

L’avez-vous acheté parce que vous avez vu l’autocollant rouge avec une réduction de 50 % ? La réduction est-elle une raison suffisante pour l’acheter ?

Posez-vous les questions difficiles et décidément peu amusantes avant d’ajouter d’autres choses et potentiellement plus de chaos à votre vie.

5. Recherchez des objets de haute qualité

Cela dit, lorsque vous avez besoin ou envie d’acheter quelque chose, faites tout votre possible pour vous assurer que c’est un article de qualité. En investissant votre argent et votre temps dans la recherche d’objets construits pour durer, vous éviterez d’avoir à faire des courses aussi souvent pour remplacer vos objets usés ou cassés.

Il en va de même pour le style. Investissez dans des pièces classiques et intemporelles, que ce soit pour votre garde-robe, votre collection de linge et de literie ou vos meubles, que vous savez que vous aimerez pendant des années.

6. Soyez reconnaissant pour ce que vous avez

Le mode de vie minimaliste est en grande partie basé sur la recherche du contentement, et le contentement commence par la gratitude pour ce que vous avez. Concentrez-vous sur la beauté, la commodité et la facilité que vos affaires apportent à votre vie, qu’il s’agisse d’une peinture qui vous fait sourire ou d’une presse française qui lance votre routine matinale.

Lorsque vous vous sentez reconnaissant pour tout ce que vous possédez, le désir de posséder davantage disparaît progressivement.

7. Faites le tri régulièrement

Triez régulièrement vos affaires pour voir ce qui est devenu un fardeau ou une distraction indésirable dans votre vie.

En fonction de votre mode de vie, le triage peut prendre différentes formes. Vous pourriez vouloir passer votre placard au peigne fin au début de chaque saison pour éliminer les vêtements dont vous ne voulez plus. Peut-être aimeriez-vous vous promener chez vous une fois par mois et mettre tout ce dont vous n’avez pas besoin dans un grand sac de dons.

Ou vous avez peut-être une règle stricte du « un dedans, un dehors« , qui veut que pour chaque objet que vous apportez chez vous, vous vous débarrassez d’un autre.

8. Dissociez-vous de vos biens matériels

Un mode de vie minimaliste signifie apprendre à se détacher de ce qui vous appartient. Il est tout à fait normal de chérir votre livre préféré (et de vous débarrasser des livres que vous n’aimez pas) ou d’apprécier sérieusement les jeans qui vous vont parfaitement, tant que vous réalisez que ces choses sont des sources temporaires de joie.

Les objets que vous possédez n’alimentent pas votre bonheur. En revanche, les relations sociales, les expériences et les souvenirs sont sources de joie.

Alors désencombrez-vous, puis sortez et vivez !

Commentaires Facebook