Comment fonctionne un chauffe-eau ?

Vous ne passez probablement pas beaucoup de temps à penser à votre chauffe-eau, et c’est une bonne chose. Tant qu’il produit de l’eau chaude, vous n’avez pas grand-chose à faire. Mais vous devez au moins avoir une connaissance de base du fonctionnement du système et des options dont vous disposez lorsque le chauffe-eau doit être remplacé.

Il existe 2 types de chauffe-eau : le chauffe-eau à accumulation et le chauffe-eau instantané. Le chauffe-eau à accumulation est de loin le plus populaire, mais le chauffe-eau à flux continu connaît une croissance exponentielle chaque année.

La grande majorité des foyers disposent de chauffe-eau classiques à accumulation, alimentés au gaz ou à l’électricité. En général, le chauffe-eau à gaz est plus cher à l’achat que les modèles électriques, mais son fonctionnement est moins coûteux, car le gaz est moins cher que l’électricité. Cependant, le chauffe-eau électrique est plus efficace que les modèles à gaz et ont un facteur énergétique plus élevé.

Comme son nom l’indique, un chauffe-eau à accumulation possède un grand réservoir de stockage isolé qui conserve l’eau chaude jusqu’à ce qu’on en ait besoin. Voici comment il fonctionne : l’eau froide entre dans le fond du réservoir et est chauffée soit par une flamme de gaz sous le réservoir, soit par des éléments électriques suspendus à l’intérieur du réservoir. Un thermostat réglable régule et maintient la température de l’eau. Un groupe de sécurité empêche une accumulation excessive de pression à l’intérieur de la cuve.

Lorsque de l’eau chaude est demandée au niveau d’un robinet ou d’un appareil, l’eau chauffée est livrée par le haut du réservoir et par les tuyaux d’alimentation en eau chaude de la maison. Lorsque le niveau d’eau baisse dans le réservoir, celui-ci se remplit automatiquement d’eau froide, et tout le processus recommence.

Les chauffe-eaux à accumulation sont de différentes tailles, allant de 10 à 500 litres environ, mais un réservoir de 50 ou 150 litres suffit pour la plupart des ménages. Si vous achetez un chauffe-eau au gaz, envisagez un appareil à condensation. Il fonctionne avec un meilleur rendement en captant le gaz d’échappement chaud avant qu’il ne sort du conduit de fumée qui est ensuite redirigé à travers un serpentin à la base de l’unité. L’eau froide entrante absorbe alors une grande partie de la chaleur des gaz.

L’inconvénient du chauffe-eau à accumulation est qu’il contient une quantité limitée d’eau chaude et peut avoir du mal à en fournir suffisamment pendant les périodes de forte demande. De plus, les chauffe-eau à réservoir brûlent de l’énergie (gaz ou électricité) jour et nuit pour maintenir la température de l’eau, que quelqu’un utilise ou non de l’eau chaude, un phénomène connu sous le nom de perte de chaleur en attente. Sauf si vous avez un connecteur jour et nuit.

Le chauffe-eau instantané

Le chauffe-eau instantané est un appareil compact, suspendu au mur, qui fournit de l’eau chaude à toute la maison – et pas seulement à un seul robinet – souvent appelé chauffe-eau à flux continu. Et comme vous l’avez peut-être deviné, ce type de chauffe-eau n’a pas de réservoir de stockage encombrant.

Voici comment il fonctionne : un chauffe-eau instantané reste inactif jusqu’à ce qu’un robinet d’eau chaude soit ouvert dans la maison. Ensuite, de l’eau froide est aspirée dans l’appareil et un capteur de débit active un élément chauffant électrique ou un brûleur à gaz, qui réchauffe un échangeur de chaleur interne. Lorsque l’eau froide passe sur l’échangeur de chaleur, elle est chauffée à la température préréglée. L’eau chaude sort ensuite du réchauffeur et se dirige directement vers le robinet ou l’appareil – et non vers un réservoir de stockage. Le gaz de combustion, produit par les appareils à gaz, est évacué par un tuyau d’évacuation spécial et étanche.

Lorsque le robinet d’eau chaude est fermé, le chauffe-eau s’arrête, et c’est là que réside le principal avantage du chauffe-eau sans réservoir : comme il n’y a pas de réservoir de stockage à remplir, les modèles sans réservoir ne chauffent l’eau que lorsque cela est nécessaire. En conséquence, un chauffe-eau sans réservoir fournissant 150 litres d’eau chaude par jour consomme environ 34 % d’énergie en moins qu’un chauffe-eau à accumulation.

Et comme il n’y a pas de réservoir de stockage, les chauffe-eau sans réservoir fournissent une quantité illimitée d’eau chaude, ce qui est un réel avantage pour les familles nombreuses. Et les chauffe-eaux sans réservoir durent jusqu’à 20 ans, soit près de deux fois plus longtemps que les chauffe-eaux à réservoir standard.

Commentaires Facebook