Lampe de luminothérapie : mon avis sur la marque Beurer
82%Note finale
Efficacité95%
Qualité81%
Design76%
Prix74%
Avis des lecteurs 10 Avis
82%

Pour lutter contre la morosité de l’hiver, j’ai décidé d’investir dans une lampe de luminothérapie Beurer et je vous partage mon avis dans cet article !

Comme bon nombre d’entre vous, je travaille dans des bureaux et je ne peux donc pas toujours profiter des 20 minutes d’exposition au soleil recommandées par les spécialistes pour lutter contre le manque de vitamine D… surtout que les jours d’ensoleillement en hiver sont rares !

Chez moi, le manque de soleil a différents effets :

  • diminution de l’énergie
  • moral assez bas
  • souvent enrhumé ou le nez bouché
  • perte d’appétit
  • hypersomnie, c’est-à-dire dormir très souvent et longtemps
  • mal-être général…

Et probablement comme vous, j’ai entendu parler de la luminothérapie et de ses bienfaits. Mais je n’avais encore jamais testé des lampes de luminothérapie.

C’est désormais chose faite puisque cela fait 2 mois que j’utilise presque chaque jour une lampe de luminothérapie, en l’occurrence de la marque Beurer, achetée sur Amazon.

Alors, après 2 mois d’utilisation d’une lampe de luminothérapie en hiver, quels résultats ? Est-ce que la luminothérapie fonctionne chez moi ? Ou est-ce seulement une arnaque et un argument marketing vendu par les marques pour se faire de beaux profits ? (une lampe de luminothérapie coûte autour des 100€ !)

Découvrez dans mon test et mon avis sur la lampe de luminothérapie Beurer !

Mon avis sur la lampe de luminothérapie beurer tl 70 100

Mon avis sur la lampe de luminothérapie Beurer

Un avis positif sur le design de la lampe de luminothérapie Beurer

La première chose qui m’a étonnée à mon avis avec cette lampe de luminothérapie Beurer, c’est son design tout en rondeur et surtout sa taille ! Quand j’ai commandé cette lampe, je pensais recevoir une lampe classique, comme celle que l’on pose sur la table de chevet. En réalité, la lampe de luminothérapie Beurer est assez grande quand je la compare à moi-même dans la vidéo ci-dessous.

J’ai appris que plus une lampe de luminothérapie est grande, plus sa surface d’ensoleillement est importante et donc efficace (logique). Pensez donc à prévoir un emplacement suffisamment large pour la poser.

Autre point appréciable, la qualité des matériaux de la lampe. Malgré l’utilisation du plastique qui ne rend pas cet accessoire vraiment premium, cette lampe bénéfice d’une légèreté impressionnante et à vrai dire je ne sens pas ses 1 130 grammes (soit un kilo) quand je la déplace. Au toucher, les boutons, tactiles pour certains, physiques pour les autres, sont plutôt ergonomiques.

Une belle lampe de luminothérapie, c’est bien, mais comment l’utiliser ?

Une lampe luminothérapie très très facile à utiliser

La lampe de luminothérapie est livrée avec un manuel qui explique facilement comment l’utiliser, mais on pourrait même s’en passer car les boutons sont facilement identifiables avec leur symbole.

La lampe de luminothérapie Beurer dispose des fonctionnalités suivantes :

  • Un bouton central en haut pour allumer et éteindre la lampe
  • Deux boutons tactiles +/- sur le côté pour régler l’intensité de la lumière (j’y reviendrai plus tard dans ce test)
  • Deux boutons physiques +/- en bas pour programmer la durée de luminosité : de 15 minutes à 2 heures (mais vous n’êtes pas obligé de choisir une durée pour utiliser la lampe)

Et voilà, c’est aussi simple que ça !

Comment bien utiliser une lampe de luminothérapie

Comme je vous l’ai dit plus tôt, cela fait plus de 2 mois que j’utilise la lampe de luminothérapie Beurer et je pense pouvoir mon donner mon avis sur comment bien l’utiliser.

À titre personnel, il faut savoir que je me sers aussi chez moi d’un réveil à simulation de lever de soleil, que vous avez pu découvrir dans l’un de mes tests.

Pour moi, les deux s’utilisent différemment. Le réveil me permet de me lever plus facilement le matin et plus en douceur, mais il n’a pas vraiment vocation à diffuser une vraie lumière de luminothérapie (il est bien plus petit que la lampe Beurer).

En revanche, j’utilise la lampe de luminothérapie quand j’arrive au travail à 9h. Elle est posée sur mon bureau à 60cm de moi et je l’allume pendant environ 3h jusqu’à midi. Je profite donc environ de 2 heures d’exposition car je ne suis pas toujours à mon bureau pendant ce temps.

Il faut également savoir que la distance de la lampe de luminothérapie a une grande influence sur le temps d’exposition :

  • Jusqu’à 20 cm = ½ heure/jour
  • Jusqu’à 40 cm = 1 heure/jour
  • Jusqu’à 60 cm = 2 heures/jour

Vous pouvez bien entendu utiliser la lampe de luminothérapie chez vous le matin au petit-déjeuner et pendant que vous vous préparez. Il n’est pas indispensable de rester tout le temps à côté de la lampe, il suffit juste d’être dans la même pièce et de jeter un oeil de temps en temps vers la lampe de luminothérapie.

Si vous voulez l’utiliser au bureau et que vous travaillez dans un open-space comme moi, pensez à demander à vos collègues si ça ne les dérange pas car la lumière de la lampe de luminothérapie est très forte !

Voici d’ailleurs une vidéo qui montre bien comment s’utilise la lampe de luminothérapie Beurer :

Utiliser la lampe de luminothérapie les premiers jours

Étant donné que ça fait 2 mois que j’utilise la lampe de luminothérapie Beurer, je souhaite vous donner mon avis sur les premiers jours d’utilisation, qui peuvent être difficiles.

Dans mon cas, j’ai d’abord commencé avec le niveau d’exposition à la lumière le plus faible (en réglant les boutons +/- sur le côté). Puis chaque jour, j’ai augmenté d’un niveau pour atteindre le maximum. Vous pouvez commencer au niveau de luminosité le plus élevé… si vous avez le courage ! Car la lumière émise quand on n’est pas habitué peut paraître aussi éblouissante que le soleil.

Pour l’anecdote, après quelques semaines d’utilisation, mon oeil s’est habitué à la lumière de la lampe de luminothérapie, ce qui fait que je peux regarder sans problème la lampe à luminosité maximale. En revanche, mes collègues sont incapables de la regarder !

Je ne vais pas vous mentir, les premiers jours d’utilisation de cette lampe de luminothérapie n’ont pas été agréables. À la fin du premier jour, j’ai eu la tête qui tourne et les yeux fatigués. J’ai également eu un petit mal de crâne les jours suivants. Heureusement, après une semaine d’utilisation et jusqu’à maintenant, je n’ai plus souffert d’un seul effet négatif !

Mon avis sur l’efficacité de la lampe de luminothérapie

Voici la partie que vous attendez probablement le plus : quels ont été les résultats de ces séances quotidiennes de luminothérapie avec la lampe Beurer ?

Je dois dire qu’au début, j’étais sceptique quant à l’efficacité d’une lampe de luminothérapie. Je me suis beaucoup renseigné sur internet ; j’ai aussi demandé autour de moi des avis sur les lampes de luminothérapie mais personne n’en avait déjà utilisées. Paradoxalement, la chose qui m’a le plus rassurée a été… le prix d’une lampe de luminothérapie. Entre 50 euros et 150 euros, ce n’est pas donné ! Et c’est ce qui m’a fait dire que s’il n’y a pas de lampe à moins de 50 euros, cela peut signifier que le prix rime avec qualité et donc efficacité. J’avoue que c’est un raisonnement un peu idiot, mais ça m’a aidé à acheter cette lampe de luminothérapie.

Après les premiers jours d’utilisation, je n’ai pas senti d’amélioration, tant au niveau moral que physique.

Mais après environ 3 à 4 semaines d’utilisation quotidienne, je peux vous dire que même si je ne m’en suis pas rendu compte toute de suite, j’ai remarqué (et mes collègues aussi) des changements :

  • Pas malade un seul jour ! C’est sûrement ce qui m’a surpris le plus, moi qui suis habitué à être malade tout l’hiver (littéralement TOUT L’HIVER). Cet hiver, j’ai à peine eu le nez bouché 3 jours. Pour moi, ça veut dire beaucoup !
  • J’ai gagné en tonus : La lampe de luminothérapie fait partie de plusieurs actions que j’ai mises en place pour lutter contre le manque d’énergie : un kiwi, un bol de fruits rouges et une cuillère à café d’huile de foie de morue chaque matin (de la marque Lysi en Islande si ça vous intéresse), de la soupe maison chaque semaine, des clémentines, des bananes…
  • Clairement moins de fatigue : je m’endormais à 21h en janvier alors qu’en février je m’endors tranquillement vers 22h30 (soit 8h de sommeil, idéal)
  • Un moral excellent : c’est aussi étonnant car je ne sors pas forcément plus qu’en début d’hiver, mais je ne ressens plus cette petite dépression qui me minait mes soirées et mes weekends…
  • J’ai retrouvé un peu d’appétit aussi, même si c’est encore difficile le matin car je n’ai pas faim avant 8h

Couplez la lampe de luminothérapie avec une alimentation saine et plein de vitamines

À mon avis et avec mon expérience cet hiver, il est important de ne pas seulement utiliser la lampe de luminothérapie mais de mettre toutes les chances de votre côté pour lutter contre la perte de vitamines C et vitamines D.

C’est pourquoi, je vous recommande aussi l’excellent livre « Ma Santé au Naturel toute l’année« , les conseils d’un médecin qui prépare pour chaque saison un petit programme d’alimentation et de comportement pour être en forme toute l’année.

Et c’est justement dans ce livre que j’ai appris qu’une lampe de luminothérapie (page 209) était un accessoire primordial pour lutter contre les maux de l’hiver !

Le livre parle également de la bonne utilisation des huiles essentielles, des ingrédients naturels dont vous savez si vous lisez mon blog que j’apprécie tout particulièrement avec le test du diffuseur d’huiles essentielles.

Si par contre vous avez des difficultés à dormir, je vous conseille d’utiliser Dodow pour mieux vous endormir. Découvrez mon test du Dodow sur mon blog.

Mon avis final sur la lampe de luminothérapie Beurer

En conclusion, mon avis après quatre mois d’utilisation, en automne et hiver, est que cette lampe de luminothérapie est déjà incontournable pour moi.

Malgré des premiers jours délicats, je me suis rapidement habitué à la forte luminosité projetée par la lampe et c’est devenu une routine de l’allumer chaque matin.

Il a fallu un bon mois pour sentir les premiers résultats apparaître mais je me sens bien moralement et physiquement et c’est le plus important !

Avantages de la lampe de luminothérapie Beurer

  • Des résultats efficaces !!!
  • Une lampe vraiment très facile à utiliser
  • Un design appréciable
  • Une adaptation rapide

Inconvénients de la lampe de luminothérapie

  • Des premiers jours d’utilisation un peu difficiles
  • La lampe de luminothérapie prend de la place
  • Ne convient pas aux personnes souffrant des yeux, du diabète et d’épilepsie ; mieux vaut consulter un médecin si vous êtes dans cette situation
  • Un certain budget : environ 100€

Comparatif : les meilleures lampes de luminothérapie

Il existe de nombreux modèles de lampes de luminothérapie sur internet et comme moi, vous ne savez sûrement pas quelle lampe de luminothérapie choisir. Voici ma sélection de lampes de luminothérapie avec mon avis :

  • Lampe de luminothérapie Beurer TL 80 : c’est une autre lampe de Beurer à environ 100 euros, c’est la moyenne gamme, je recommande pour ceux qui veulent de l’efficacité et qui ont décidé d’investir dans cet accessoire (comme moi)
  • Lampe de luminothérapie Beurer TL 30 : c’est la lampe d’entrée de gamme, pour ceux qui ont des petits budgets. La surface de luminosité est plus petite, ce qui a l’avantage de pouvoir la poser partout mais l’inconvénient d’une moindre efficacité. À privilégier si vous souhaitez juste un petit coup de boost en hiver
  • Lampe de luminothérapie Philips EnergyUp : plus cher que la marque Beurer, cette lampe bénéfice d’une meilleure qualité de fabrication et de la renommée de Philipps. Elle est plus fine et moins encombrante et a aussi l’avantage de pouvoir se fixer au mur
  • Lampe de luminothérapie Medisana 45220 LT 460 : un autre choix d’entrée de gamme, elle peut s’utiliser à la verticale et aussi à l’horizontale
Commentaires Facebook